• De très bonnes idées mais pas totalement abouti !

    Claustration  de Salvatore Minni,  Editions Nouvelles Plumes, 224 pages

    De très bonnes idées mais pas totalement abouti !

     

    De très bonnes idées mais pas totalement abouti !

    Mon avis après lecture : 2,5/5  ouch

    Ambiance : shocked  ouch

     

    Lecture numérique !

    J’ai lu ce roman dans le cadre de la sélection finale pour le Prix des auteurs inconnus, catégorie Noire.

    Ici il est question de Clara, de Charles et de  Mr Concerto. Leur point commun ? Être tous 3 enfermés entre 4 murs, pour des raisons différentes : Clara a été enlevée et est maintenue prisonnière dans des conditions terribles, Charles  vit caché dans sa cave pour échapper à on ne sait trop quoi (au début bien sûr !), et  monsieur Concerto a été interné sur demande de sa femme qui craignait pour sa vie. Nous allons suivre leurs histoires respectives et comprendre petit à petit ce qui les lie au-delà de leur enfermement.

    Je suis très partagée sur ce livre qui pour moi présente des aspects plutôt positifs et d’autres bien plus critiquables.

     Le récit m’a paru intéressant avec une alternance entre les personnages principaux dont les histoires posent question : qui a enlevé Clara ? Pourquoi Charles et son épouse semblent terrifiés par le fait qu’on le découvre ? Pour quelles raisons Mr Concerto est-il interné ?  J’ai vraiment eu envie d’obtenir des réponses et en cela l’auteur a réussi à m’accrocher.

    Par contre les personnages secondaires (il y en a quelques un : Françoise l’amie de Clara, Rose la femme de Charles, …) m’ont très vite agacée par leur manque de complexité et l’incohérence de certains de leurs actes, ils auraient pour moi franchement mérité soit de voir leur personnalité étoffée, soit …d’être purement et simplement supprimés (Françoise notamment m’a faite soupirer à plusieurs reprises !). Cette absence de profondeur était peut-être un choix de l’auteur, en lien direct avec la trame du livre et son dénouement (impossible d’en dire plus sans spoiler !), mais cela m’a réellement dérangée et a nui à mon plaisir de lecture.

    L’écriture m’a elle  par moment posé de réels soucis :   certains moments sont très joliment et plutôt finement décrits, mais (et c’est un gros mais !)  il y a clairement un problème de choix dans les temps utilisés et on passe sans arrêt de manière très maladroite (et à mauvais escient selon moi) de l’imparfait au passé simple, voire au subjonctif. Cela rend la lecture particulièrement pénible et lassante, à la limite du drôle par moment (je me suis surprise à attendre le prochaine « eût » ou eut »  et à me demander si je n’allais pas finir par les comptabiliser). Sans parler du nombre récurrent de fautes d’orthographe (là c’est franchement limite !).

    Bref, au terme de ma lecture j’éprouve un vrai sentiment d’inachevé, voire de frustration : avec son roman Salvatore Minni tenait, il me semble, quelque chose de réellement intéressant et intrigant. Mais il aurait fallu pousser plus loin ses personnages -notamment les secondaires-   les étoffer, parfaire leurs rôles respectifs.  Surtout il aurait fallu relire et corriger les fautes et être plus attentif à l’utilisation des temps de conjugaison. Mais bien sûr ce n’est que mon humble avis !   

     Pour plus d'informations :

    site de l'auteur

    sa page facebook

    le site du Prix des auteurs inconnus

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :