• Signé A  de Dorothy Koomson  (Éditions Belfond) ; 608 pages

    Pas un bon polar mais un bon roman sur le deuil

    Merci à Netgalley et aux éditions Belfond grâce auxquels j’ai pu découvrir ce roman

    Lecture numérique !

    Ici il est question d’une mère de famille dont  la vie s’est écroulée quelques mois plus tôt quand son mari a été assassiné. Elle se retrouve seule avec sa fille adolescente et son fils, à devoir surmonter plusieurs épreuves et notamment le fait que le meurtrier n’a été ni découvert ni arrêté.

    Autant le dire de suite, ce roman m’a posé un souci : sa couverture comme son résumé donnent à penser que nous sommes face à un thriller. Or, ce n’est pas vraiment le cas, et vous le savez maintenant, je n’apprécie pas du tout  les 4èmes de couverture qui survendent ou qui ne sont pas honnêtes. D’un autre coté cette histoire est belle, elle se laisse lire avec plaisir et on sent que l’auteur maîtrise ses personnages, d’où de très bons points. Je vais donc vous donner un double avis, en fonction de ce que vous recherchez comme lecture

    Si je dois juger l’aspect « polar » du livre, je le trouve très faible, sans vraiment d’intérêt ni de surprise, car finalement le responsable du meurtre est très vite sous-entendu, puis révélé, sans beaucoup de doute sur sa culpabilité réelle. L’enquête policière en elle-même est selon moi quasiment absente, ou en tout cas très en retrait durant les 600 pages. Soyons clair : cet aspect du roman ne répond absolument pas à mes attentes de lectrice régulière de policiers, et j’aurais pu très vite l’abandonner s’il n’y avait pas eu le vrai intérêt du roman, et là on arrive sur mon autre vision.

    Car il a un réel intérêt si vous oubliez la partie polar pour vous intéresser à l’histoire de cette femme complètement paumée qui se bat pour reconstruire sa famille et sa propre vie. Car c’est vraiment ça la force de ce roman et de son auteur : réussir à nous faire entrer dans la tête de cette femme et maman complètement perdue, qui va devoir gérer ses doutes, ses peurs, ses relations conflictuelles avec sa fille adolescente, et tout le reste (belle famille, amis, relations, travail, …). Dorothy Koomson (dont je n’avais rien lu avant)  sait parfaitement décrire les sentiments de Saffron, les sensations qui la submergent et menacent de la noyer durant des pages et des pages. Elle arrive à nous faire ressentir ses pires craintes, ses échecs répétés, ses rapports catastrophiques avec son entourage,  puis petit à petit son espoir qui renait,   le courage qui revient, les décisions qu’elle réussit à prendre sans plus se laisser imposer celles des autres. C’est à une vraie renaissance qu’elle nous convie en fait.

    Mon conseil : vous cherchez un polar avec enquête, énigme, rebondissements, et découverte progressive du meurtrier et de son mobile, passez votre chemin, ce livre ne sera pas fait pour vous. Si vous voulez découvrir l’histoire d’une femme qui doit repenser sa vie et sa famille suite à un terrible deuil, avec un chouia de fond policier, alors allez-y, ce roman vous plaira. Mais bien sûr ce n’est que mon humble avis !

    Pin It

    votre commentaire
  • Deux gouttes d’eau de Jacques Expert  (Éditions Sonatine) ; 336 pages

    Encore une réussite

    C’est le 6eme roman de l’auteur que je lis, donc autant dire que j’apprécie énormément Jacques Expert ! Et celui-ci ne déroge pas à la règle : et oui, j’aime ce qu’il me propose !

    Ici il est question d’un meurtre horrible de violence et d’une enquête qui aurait dû être rondement menée, le meurtrier ayant été filmé et son ADN présent partout sur la scène de crime. Si ce n’est que le présumé coupable a un frère qui lui ressemble…comme deux gouttes d’eau. Qui a tué ? Antoine ou Franck ? Franck ou Antoine ? 

    Comme d’habitude, Expert va s’amuser à brouiller les pistes tout en  brossant le portrait de personnages qui malsains, qui paumés, qui trop sûrs d’eux ou au contraire faibles et hésitants, en tout cas rarement exemplaires ou sympathiques. Il va jouer avec nous comme avec eux, nous baladant d’un jumeau à l’autre, d’une possibilité à l’autre, en nous faisant vivre l’enquête mais aussi revivre le passé de la famille.

    Lequel des jumeaux est le maléfique, le mauvais, le désaxé, celui qui a manipulé et effrayé parents et entourage depuis son enfance et qui a fini par tuer et décapiter ? Lequel est la victime, celui qui a subi, qui a dû vivre aux cotés d’un frère monstrueux et dominateur ? Ça on ne le saura qu’à la toute fin bien sûr, dans les toutes dernières pages. L’auteur sait alterner le temps présent, celui de l’enquête, des interrogatoires, des investigations des policiers en charge de l’affaire, et les chapitres qui dévoilent l’enfance de Franck et Antoine, et avec elle le questionnement de parents qui peu à peu se rendent à l’évidence : quelque chose ne tourne pas rond dans leur famille.

    Alors c’est vrai, j’ai trouvé l’intrigue peut-être légèrement en deçà de celle de Qui ? car plus évidente (en tout cas en ce qui m’a concernée). Mais elle n’en demeure pas moins prenante du début à la fin, cohérente, rythmée, efficace. Les personnages m’ont parus  peut-être plus convenus que dans Adieu, mais cela ne m’a pas empêchée de les suivre avec beaucoup d’intérêt.

    Bref, ce roman n’est peut-être pas pour moi le meilleur de Jacques Expert, mais je l’ai néanmoins lu très vite, avec beaucoup de plaisir, et je vous le recommande donc !

    Pin It

    votre commentaire
  • Cyber China de Qiu Xialong (Éditions Liana Levi) ; 288 pages

    Que je me suis ennuyée !

     

    Ici il est question d’un dignitaire chinois retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel après avoir été mis en résidence surveillée suite à un scandale financier. L’enquêteur Chen Cao va tenter de faire la lumière sur cette affaire (suicide, meurtre ?)  et pour ce, il va notamment aller à la découverte de journalistes et blogueurs qui tentent de s’opposer au régime.

    Ce roman est le premier de l’auteur que je lis, et ce sera probablement le dernier. Pourquoi ? Tout simplement parce que je me suis profondément ennuyée tout au long de ma lecture, espérant jusqu’au bout que quelque chose allait réellement se passer, que j’allais peut-être être un minimum surprise à un moment donné. Mais non, rien, de la platitude du premier au dernier chapitre.

    J’ai réellement eu le sentiment que rien ne se passait au long de ces presque 300 pages : j’ai trouvé l’enquête policière peu présente, tellement peu présente que je l’ai ressentie comme un simple prétexte à une visite de la ville de Shanghai, visite surtout culinaire d’ailleurs ! Et je l’avoue, j’ai vite été lassée de la description de ces restaurants, de ces plats, de ces soupes, de ces tasses de thé, qui se succèdent au fil des pages.

    Lassée aussi par le peu d’intérêt que j’ai ressenti pour les personnages principaux, que l’auteur aurait pourtant pu mettre en avant en exploitant au mieux leurs failles, leurs doutes, leurs hésitations, entre protection de leurs acquis (qui passe forcément par l’allégeance au pouvoir en place) et volonté de faire bouger les choses (en se mettant donc en danger par la dénonciation de la corruption qui gangrène le pouvoir chinois).

    Lassée enfin car le récit m’a paru prévisible et rapidement insipide, sans les rebondissements qu’on attend tout de même un minimum d’un policier, même le plus simple. Quant à la découverte de la Chine des blogueurs opposants promise par le 4eme de couverture, et bien franchement je l’attends toujours, car le sujet n’a été pour moi que vaguement effleuré ; et forcément cela ne m’a pas aidée à apprécier le roman car quoi de plus agaçant qu’un résumé qui se moque franchement du lecteur potentiel ( attirer, attiser la curieux, voire aguicher je l’accepter, mais être aussi peu représentatif de ce qu’est vraiment le contenu d’un livre, c’est au-delà de la limite acceptable !).

    Bref, vous l’avez compris, je suis passée totalement à coté de ce Cyber China et  je ne vous le recommande pas, mais ce n’est bien sûr que mon humble avis !   

    Pin It

    votre commentaire
  • Les dames blanches de Pierre Bordage (Éditions l’Atalante) ; 448 pages

    Quand l'Homme est capable du pire au nom de la défense de l'Humanité ...

    Dans ce livre de science fiction, d’étranges bulles blanches sont découvertes sur Terre, un peu partout dans le monde, en petit nombre tout d’abord, puis de plus en plus nombreuses. Elles grandissent lentement, « avalant » au passage  certains des éléments du paysage, et elles attirent vers elles (sans que personne sache pourquoi) des enfants de 3ans (pas en dessous pas au dessus) qui sont les seuls à pouvoir les pénétrer sans jamais réapparaitre. Assez vite les Humains se mettent en tête de les détruire, et s’entêtent dans cette mission, quitte à décider de sacrifier les seuls qui arrivent à y entrer… 

    Pierre Bordage nous propose ici une vraie réflexion sur nos limites et notre façon d’appréhender ce que nous ne comprenons pas. Il nous fait vivre sur plusieurs dizaines d’années les réactions de plusieurs personnages, qui vont réagir de façons très différentes à cette situation : un militaire, des mères de famille, un homme profondément pacifiste, un autre convaincu du bien fondé des décisions prises au nom de la défense de l’Humanité, etc. Chacun va vivre l’arrivée de ces « dames blanches » à sa façon et agir en fonction de son ressenti et de ses valeurs. Certains vont défendre le sacrifice imposé, d’autres le combattre. Certains vont faire partie intégrante d’un système devenu fou, pris dans une course en avant  que d’autres estimeront sans aucun sens. 

    Ce récit est bien sûr une parabole cherchant à démontrer ce que l’humain est capable de faire de pire comme de meilleur ; à démontrer aussi l’effet d’entrainement d’une vision trop simpliste des choses ; à démontrer enfin qu’il n’y a pas plus mauvais conseiller que la peur de l’autre et de l’inconnu.

    Vous l’avez compris, nous ne sommes pas ici dans un roman de science fiction en format page turner plein d’actions et de rebondissement : l’écriture est agréable, même si elle manque peut-être par moment de fluidité, et  Pierre Bordage prend le temps d’installer les personnages et les actions dans la durée, ce qui se traduit par un rythme parfois plus lent, des phrases plus longues. Mais jamais on ne s’ennuie et Bordage sait créer  l’envie d’aller au bout pour enfin comprendre le pourquoi de tout cela.

    Sans en faire un coup de cœur, j’ai donc passé un excellent moment de lecture, et je vous recommande ce livre si vous aimez la science fiction réaliste, proche de nous et plausible.

    Pin It

    votre commentaire
  • Il y a peu, je vous ai parlé du premier challenge sur lequel je me suis inscrite : le challenge ABC thriller/policier 2017

    Voici  maintenant le second challenge dans lequel je me lance cette année : le défi lecture 2017 !

    Défi  lecture 2017 … quelle idée !

    Son principe est très simple : 80 consignes de lectures sont données ; à vous de lire le nombre de livres que vous voulez, en les faisant coïncider avec l’une des rubriques ! Liberté totale d’organisation (établir une liste dès le début d’année, la compléter petit à petit au feeling, …), pas de course à la productivité, et des consignes très variées … une seule contrainte : un livre ne peut correspondre qu’à une seule consigne.

    Bien sûr le but de tout ça est de nous donner l’envie de faire baisser notre PAL, vous savez, celle dont je vous promets de vous parler depuis un certain temps (un temps certain ?) maintenant. Même si je crains que la découverte des lectures des autres inscrits n’ait l’effet inverse …

    Voici les fameuses 80 consignes ! Comme vous pouvez le voir, il y a vraiment de tout et de nombreux lecteurs peuvent je pense réussir à en compléter une bonne partie. De mon côté, sans me fixer d’objectif,  je me dis que  une 15aine d’entre elles me poseront souci, soit parce que le style ne m’intéresse pas particulièrement  (livre graphique, steampunk, …) soit parce que je me dis que je n’aurai pas forcément l’occasion de trouver le livre qui correspondra …

    En tout cas j’ai trouvé ce défi à la fois drôle, peu contraignant et quelque part un peu inspirant …

    Je vous laisse maintenant découvrir cette fameuse liste, et vous donne rendez-vous régulièrement sur mon blog si suivre mon avancée vous intéresse !

    (vous pouvez aussi suivre les personnes inscrites sur livraddict, ou bien sur le groupe facebook  dédié ! Et si ce défi vous inspire, lancez vous , il est vraiment adapté à tout le monde et ludique ! )

     1    Lire un livre de votre maison d’édition favorite 
    2.    Lire un livre qui fait partie d’une duologie 
    3.    Lire un livre dont vous avez beaucoup entendu parler 
    4.    Lire un livre dont le titre est en anglais
    5.    Lire un livre dont vous repoussez sans cesse la lecture 
    6.    Un livre qui se déroule dans un monde post-apocalyptique 
    7.    Un livre dont le personnage principal est une femme 
    8.    Un livre qui raconte l'histoire d'une vengeance 
    9.    Un livre qui parle des templiers
    10.     Un livre de science-fiction 
    11.     Le livre d'un auteur auto-édité 
    12.     Un livre ado (young adult) 
    13.     Un livre d'un auteur de sa région
    14.     Le premier livre d'un auteur
    15.     Un livre voyageur
    16.     Un livre qui se déroule dans une atmosphère "froide" (la neige etc. …)
    17.     Un livre avec un chat sur la couverture
    18.     Un livre qui parle des personnes âgées (le vieux qui ne voulait pas... - le dernier Ginie Grimaldi etc)
    19.     Un livre qui se déroule dans une capitale
    20.     Un voyage dans le temps
    21.     Un livre obtenu lors d'un swap 

    22.     Un livre dans lequel il pleut
    23.     Un livre dont un des personnages est un docteur
    24.     Un coup de cœur de quelqu'un de plus jeune :
    25.     Un livre emprunté à la bibliothèque ou à un proche
    26.     Un Feel Good Book
    27.     Un livre dont l'histoire se passe en Asie  cyber China
    28.     Une Dystopie
    29.     Un livre se déroulant dans un hôpital psychiatrique
    30.     Un livre de Stephen King 
    31.     Un livre avec un seul mot dans le titre 
    32.    `Un livre publié cette année 
    33.     Un livre écrit par une femme
    34.     Un livre d’un auteur que j’aime et que je n’ai pas lu 
    35.     Un livre auquel je me fie à la couverture
    36.     Un livre écrit par un auteur Belge
    37.     Un livre avec un des éléments (eau, terre, feu ..) sur la couverture
    38.     Un livre endormi (qui est dans votre pal depuis longtemps) 

    39.     Un thriller psychologique
    40.     Un livre de ma Wish List
    41.     Un roman d'un auteur australien 
    42.     Un livre dont l'auteur porte le même prénom qu'un membre de notre famille
    43.     Un livre avec un nom de personnage célèbre dans le titre, mais qui ne soit pas une biographie (par ex Kafka sur le rivage de Murakami, ou Balzac et la petite tailleuse chinoise)
    44.     Un roman graphique
    45.     Un livre steampunk
    46.     Un livre avec un nom d'une ville dans le titre
    47.     Un livre avec un titre qui a un élément du temps chronologique (un jour, un mois, etc.)
    48.     Un livre d'un auteur né la même année que soi
    49.     Un livre sur un mythe, légende populaire (légendes arthuriennes,etc.)
    50.     Un livre dont le film sort en 2017
    51.     Un livre qui se déroule dans le milieu artistique
    52.     Un livre dont l'action se situe à l'époque victorienne
    53.     Un livre dont le titre est une phrase (sujet + verbe...)
    54.     Un livre d'un auteur québécois
    55.     Un roman préfacé par quelqu'un d'autre que l'auteur
    56.     Un livre qui se passe dans le milieu littéraire
    57.     Un livre qui aborde plusieurs continents (au moins 2)
    58.     Un livre d'un auteur asiatique
    59.     Un roman comportant un plan (carte) réel ou fictif
    60.     Un livre d’un auteur que l'on a rencontré 
    61.     Lire un des incontournables du staff (voir liste dans le fichier correspondant)
    62.     Un livre dont le titre et la couverture sont drôles
    63.     Un livre avec un soleil ou une lune sur la couverture
    64.     Un livre qui se passe sur une autre planète 
    65.     Un livre qui ne va dans aucune autre catégorie (sauf celle-là)
    66.     Un livre avec des personnages principaux non humains
    67.     Un livre qui a suscité une polémique lors de sa parution 
    68.     Un livre qui a reçu un prix l'année de votre naissance
    69.     Un livre lu pour un autre défi 
    70.     Un titre contenant le nom d'une fleur
    71.     Un livre dont l'un des personnages exerce la même profession que nous
    72.     Un livre dont l'auteur siège ou a siégé à l'Académie Française
    73.     Un prix nobel de littérature
    74.     Un titre imagé (qui n'a rien à voir avec le thème)
    75.     Un livre avec le mot "femme" dans le titre
    76.     Un titre qui évoque les droits de l'homme bafoués 

    77.     Un livre qui se lit mais pas que (énigmes, liens internet...)
    78.     Un livre dont l'auteur se prénomme Jacques 
    79.     Un livre dont le nom de famille de l'auteur tient en 5 lettres
    80.     Un livre écrit à la deuxième personne, où l'auteur s'adresse directement à nous     

    Pin It

    votre commentaire