• Tout ça pour ça ….

    La catabase    de Jack Jakoli ; Éditions IFS, 308  pages

     

    Tout ça pour ça ….

     

    Tout ça pour ça ….

    Lecture numérique !

     

    mon avis après lecture : 2,5/5

    Ambiance :   ouchshocked

     

    J’ai lu ce roman en tant que membre du jury du Prix des Auteurs Inconnus catégorie Noire, il fait en effet partie des 5 romans choisis à l’issue de la phase de sélection (durant laquelle nous avons lu les 10 premières pages d’une  bonne cinquantaine  de romans candidats au Prix).

    Je vais être honnête, il ne figurait pas parmi les 5 que j’avais choisis. J’avais trouvé son extrait d’une violence inouïe, extrême, et sans aucun intérêt. Je n’avais pas non plus apprécié le manque de prévention à ce sujet : nulle part ne figure la mention » pour public averti », ce qui à mon sens est un manque de respect des futurs lecteurs. Même s’ils aiment le genre, tous les lecteurs de policiers  ne sont pas fans de l’ultra violence et de ses détails les plus sordides !

    C’est avec cet a priori négatif que j’ai donc abordé ma lecture. Un a priori qu’elle ne m’a pas permis de lever, car je suis clairement restée sur ma faim !

    Première chose je n’ai absolument pas compris le grand écart entre le premier chapitre extrêmement violent et le reste du roman. Je craignais de devoir supporter 300 pages de gore et de scènes abjectes, mais le reste du récit est classique, avec un niveau de violence équivalent à d’autres du genre. Pourquoi donc prendre le risque de se priver dès le début d’un grand nombre de lecteurs pour au final délivrer ce roman-là ? A la limite tant mieux pour moi, mais tout de même ce choix est vraiment étrange, comme si l’auteur était resté au milieu du gué sans réellement choisir dans quelle direction aller.

    D’autant plus étrange que le niveau de violence décrite n’apporte à mon sens rien au récit en lui-même ! Une femme torturée et assassinée en live pour le grand bonheur de voyeurs sadiques ; un homme arrêté, condamné, emprisonné, maltraité en prison, qui ressort des années plus tard ; un mari qui se retrouve seul à élever sa fille ; un des voyeurs qui souhaite ressentir à nouveau les mêmes émotions que celles que cette séance de torture lui a procurées. Bref, rien de bien nouveau d’après moi, et j’ai trouvé cette histoire plutôt fade, avec en plus des éléments trop vite survolés ou manquant, qui ne m’ont pas permis de  trouver un vrai liant entre les différentes périodes du récit.

    Je n’ai pas plus accroché aux personnages, aux personnalités tout juste ébauchées, notamment celles des policiers, du mari et de sa fille. Là aussi trop d’éléments manquent pour, selon moi, s’intéresser vraiment à eux et prendre plaisir à les suivre. Les relations entre le veuf et sa fille, par exemple, auraient pu être développées, pour donner plus de corps à l’ensemble, rendre tout cela moins artificiel, plus subtil.

    Quant au style d’écriture, peu de choses à en dire en fait ! Il ne m’a pas permis de ressentir beaucoup d’émotions, ni de m’embarquer dans l’histoire. J’ai par ailleurs à plusieurs reprises été surprise de certains choix de mots et d’expressions qui ne m’ont pas semblés appropriés.  

    Bref, un roman qui m’a rebutée dès les premières pages, pour ensuite me laisser sur le côté, sans que rien ne m’accroche ni ne me donne envie d’aller au bout. Sans le PAI, je pense clairement que j’aurai abandonné ma lecture pour passer à autre chose !  Mais ce n’est que mon humble avis !  

    Pour plus d'infos sur le prix, sur l'auteur, sur le roman

    - sur les réseaux sociaux :

     

    https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

    https://www.instagram.com/prixdesauteursinconnus/

    https://twitter.com/prixdesai

    - sur le net  :

    https://www.prixdesauteursinconnus.com/

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :