• Trop convenu pour moi

    Les blessures du silence, de Natacha Calestremé  (éditions Albin Michel), 352 pages

     

    Mon avis perso : 3/5 arf

    Ambiance : frown

    Pour : ceux qui veulent mieux comprendre les pervers narcissiques

    Merci aux éditions Albin Michel  et à Babelio de m’avoir permis de lire la version « épreuves non corrigées » de ce roman.

    Ici, deux récits se côtoient, celui d’une femme qui décrit sa vie avant sa disparition, et celui du policier qui va enquêter sur celle-ci afin de savoir ce qui lui est arrivé : enlèvement, fuite, suicide ou meurtre ?

    Une construction assez classique donc, pour une histoire qui l’est un peu moins : suivre en parallèle les deux personnages centraux nous permet très vite de comprendre que derrière la façade lisse de cette famille parfaite se cache une réalité terrible, celle d’une violence du quotidien, faite de rabaissement, de mépris, de mots qui blessent et qui détruisent à petit feu.  

    Tout l’intérêt du roman réside ici, dans la description de cette maltraitance insidieuse, qui ne se voit pas mais est bien réelle et tout autant douloureuse et destructrice que la violence physique. Les mots, eux, sont justes, l’écriture fluide, agréable, certes pas forcément très recherchée mais efficace.

    Je mettrai toutefois deux bémols au plaisir que j’ai ressenti à ma lecture. Le récit tout d’abord est beaucoup trop convenu à mon goût, sans aucune surprise réelle quand on est-comme moi- habituée à lire ce genre de livres. Tout est trop : trop lisse, trop assuré, trop pervers, trop linéaire, trop simple, à tel point qu’on se trouve parfois selon moi à la limite du poncif. Les personnages ensuite, que j’ai trouvé très manichéens avec le sentiment que l’auteur nous délivre une version romancée du « portrait illustré du parfait petit pervers narcissique et de sa victime », en cochant chacun des éléments nécessaires à la personnalité de chacun des deux protagonistes.

    Bref, vous l’avez compris, il y a du pour et du contre dans ce roman, auquel personnellement j’avais préféré Le testament des abeilles, du même auteur.

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Mai à 19:39

    Bonjour. Je te contacte par ce biais car tu ne passes plus sur Livraddict. Or, nous sommes binômes pour le swap DIY. Peux-tu me donner des nouvelles ? Souhaites-tu renoncer à ce swap ? Merci de me répondre !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :